Hausse des primes d'assurance maladie pour 2018

Le 28 Septembre dernier, l'Office Fédéral de la Santé Publique a annoncé le montant des hausses des primes d'assurance maladie. Vous pouvez trouver ci-dessous un topo sur la situation.

D’après les données publiées le 28 Septembre par l’Office Fédéral de la Santé Publique, les primes de l’assurance maladie de base augmenteront de 4% pour les adultes et 5% pour les enfants en moyenne en 2018. Concrètement, la hausse moyenne de 4% de la prime pour adultes avec franchise minimum représente environs 18 francs.

Plus précisément, la plus grande augmentation concerne le canton de Vaud, avec une hausse de 6.4%. Dans la majorité des autres cantons romands, la hausse est également supérieure à la moyenne : +5.9% dans le Valais, +5.4% à Genève et Neuchâtel.
Les cantons du Jura, Fribourg et Berne se situent dans la moyenne avec respectivement des hausses de 4.8%, 3.8% et 3.4%.

Comparée aux hausses annuelles depuis l’introduction de la loi sur l’assurance maladie obligatoire (LAMal) en 1996, l’augmentation de 2018 est légèrement inférieure à la moyenne (de 4.6%), ainsi qu’à la hausse de 2017 (4.5%) et équivalente à celles de 2015 et 2016. 

 

 

Les raisons principales qui ressortent de cette décision sont :

-    L’augmentation des coûts du système sanitaire, principalement dû au vieillissement de la population, au renforcement du transfert des soins stationnaires vers les soins ambulatoires (qui sont entièrement à la charge des assureurs), aux progrès de la médecine en général, ainsi qu'au prix élevé des médicaments et génériques en Suisse. 
-    La mauvaise adaptation du système de tarification Tarmed par les différents acteurs sur le marché. Cependant, sa révision (qui entrera en vigueur dès janvier 2018) est censée permettre de réduire les coûts de certaines prestations surévaluées et de supprimer des fausses incitations.
-    Les réserves insuffisantes des caisses, notamment causé par les taux d’intérêts bas/négatifs des obligations de la Confédération. 
-    Le rattrapage de certaines caisses qui ont initialement mal estimé leurs coûts. 

Néanmoins, n’oublions pas que la Suisse compte parmi les trois pays au monde qui disposent du meilleur système de santé. 
 

Nos prestations